anthropocentrisme


anthropocentrisme

anthropocentrisme [ ɑ̃trɔposɑ̃trism ] n. m.
• 1907; de anthropocentrique
Didact. Philosophie, vue anthropocentrique.

anthropocentrisme nom masculin Système ou attitude qui place l'homme au centre de l'univers et qui considère que toute chose se rapporte à lui.

anthropocentrisme
n. m. Didac. Doctrine, attitude, qui fait de l'homme le centre et la fin de tout.

⇒ANTHROPOCENTRISME, subst. masc.
PHILOS. Doctrine ou attitude philosophique qui considère l'homme comme le centre de référence de l'univers :
1. Le catholicisme médiéval n'a certes pas ignoré que la nature est aux prises avec le péché et en urgent besoin de grâce; il a dit et répété que le monde matériel est fait pour l'homme et l'homme pour Dieu. Cet anthropocentrisme et le géocentrisme qu'il semblait appeler lui ont été assez reprochés pour qu'on ne l'accuse pas aujourd'hui d'avoir méconnu l'importance du point de vue humain.
GILSON, L'Esprit de la philos. médiév., t. 2, 1932, p. 39.
2. Je voudrais faire comprendre ici pourquoi, tout anthropocentrisme et tout anthropomorphisme mis à part, je crois voir qu'un sens et une ligne de progrès existent pour la vie, — sens et ligne si bien marqués, même, que leur réalité, j'en suis convaincu, sera universellement admise par la science de demain.
TEILHARD DE CHARDIN, Le Phénomène humain, 1955, p. 154.
3. Plus précisément, en nous plaçant dans une perspective épistémique, nous avons supposé que, le progrès dans la coordination des points de vue comportant toujours une décentration par rapport au point de vue initial, il fallait souligner avant tout la centration déformante de départ et nous avons parlé d'égocentrisme par analogie avec anthropocentrisme, etc.
Traité de sociol., t. 2, 1968, p. 244.
Rem. 1re attest. lexicogr. ds Nouv. Lar. ill. Suppl. 1907. Composé de l'élément préf. anthropo- et de centre, avec suff. -isme.
PRONONC. :[].
STAT. — Fréq. abs. littér. :12.
BBG. — Foi t. 1 1968. — HUSSON 1970. — LAFON 1969. — Méd. Biol. t. 1 1970. — ROS.-IOUD. 1955.

anthropocentrisme [ɑ̃tʀɔposɑ̃tʀism] n. m.
ÉTYM. 1907; de anthropocentrique.
Didact. Philosophie, vue anthropocentrique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Anthropocentrisme — L arbre de la vie de Haeckel fait de l Homme l’aboutissement de l’évolution. L’anthropocentrisme est une conception philosophique qui considère l’homme comme l entité centrale la plus significative de l univers et qui appréhende la réalité à… …   Wikipédia en Français

  • Anthropocentrisme —    см. Антропоцентризм …   Философский словарь Спонвиля

  • Anthropocentrisme religieux — Anthropocentrisme L arbre de la vie de Haeckel fait de l Homme l’aboutissement de l’évolution. L’anthropocentrisme est une conception qui considère l’homme comme le centre de l’univers. C’est Aristote qui en développa la théorie, ainsi que celle… …   Wikipédia en Français

  • Anthropocentrique — Anthropocentrisme L arbre de la vie de Haeckel fait de l Homme l’aboutissement de l’évolution. L’anthropocentrisme est une conception qui considère l’homme comme le centre de l’univers. C’est Aristote qui en développa la théorie, ainsi que celle… …   Wikipédia en Français

  • ANTHROPOMORPHISME — Au sens usuel et étroit, le terme «anthropomorphisme» définit le procédé erroné et illégitime par lequel une pensée insuffisamment critique attribue à des objets situés hors du domaine humain – objets naturels ou objets divins – des prédicats… …   Encyclopédie Universelle

  • antropocentrism — ANTROPOCENTRÍSM s.n. Concepţie filozofică potrivit căreia omul este centrul şi scopul universului. – Din fr. anthropocentrisme. Trimis de ana zecheru, 13.12.2006. Sursa: DEX 98  antropocentrísm s. n. Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • anthropocentrique — [ ɑ̃trɔposɑ̃trik ] adj. • 1876; de anthropo et centre ♦ Didact. Qui fait de l homme le centre du monde, et du bien de l humanité la cause finale de toutes choses. Théorie anthropocentrique. ● anthropocentrique adjectif Relatif à l… …   Encyclopédie Universelle

  • Antispécisme — L antispécisme est un mouvement datant des années 1970, qui affirme que l espèce à laquelle appartient un être n est pas un critère moral pertinent pour décider de la manière dont on doit le traiter et des droits qu on doit lui accorder. L… …   Wikipédia en Français

  • Bio-éthique — Bioéthique La bioéthique est une partie de l éthique qui est apparue, en tant que « champ » ou « discipline » nouvelle, dans le courant des années 1960 et des interrogations au sujet du développement de la biomédecine et des… …   Wikipédia en Français

  • Bioethique — Bioéthique La bioéthique est une partie de l éthique qui est apparue, en tant que « champ » ou « discipline » nouvelle, dans le courant des années 1960 et des interrogations au sujet du développement de la biomédecine et des… …   Wikipédia en Français